picto transports infrastructures seances plenieres nouvelle aquitaine

Assises de la mobilité - Armelle Cassin

( voir la vidéo )

Monsieur le Président,

L’audit présenté du réseau ferroviaire en Nouvelle-Aquitaine est une expertise interessante. 

Son diagnostic, ses besoins d’investissements sont une réelle base de travail… 

Mais quelle surprise que de constater que tout notre territoire n’est pas regardé avec la même égalité et équité. 

Il est urgent que la Nouvelle-Aquitaine prenne en compte la réalité et les besoins de nos territoires les plus éloignés. 

On parle d’axes stratégiques, nous faut-il habiter Bordeaux pour faire parti des objectifs stratégiques de la Région ? 

  • Pas de route > Pas d’économie
  • Pas de TER ponctuel > pas de déplacements pour les travailleurs, habitants nos zones rurales 
  • Pas de TGV > pas de ralliement avec la Métropole
  • Pas assez de Haut Débit > pas de Télé-Travail
  • Pas de soutien de la part de la Nouvelle-Aquitaine 

Quel message envoyé aux zones oubliées ! 

Le zoom de votre audit sur les besoins d’investissement ne souligne que davantage l’abandon des zones blanches nettement visible sur vos cartes. 

Vous soulignez néanmoins un besoin de 46M€ pour Nantes / La Rochelle qui est sans doute un axe stratégique mais Nantes n’est pas la Nouvelle-Aquitaine, pas plus que la Vendée. 

Dans le Courrier de l’Ouest du 15 décembre, Monsieur le Président, on nous apprend que le pronostic vital de la ligne de Fret Niort / Thouars est engagé. 

Cette annonce est entre autres un très mauvais signe écologique. Cet arrêt va provoquer un afflux supplémentaire de camion sur les routes et les rendre encore plus accidentogènes. 

Quid de la décision de la CP d’abonder au maintien de cette ligne de Fret pour un montant de 4,181M€.

Les Deux-Sèvres sont en situation alarmante d’enclavement et sont dans l’attente d’une reconnaissance de la Région et espère votre soutien pour la prolongation de la RN 149, avec un raccordement stratégique à la RN 147 de Limoges. 

Tous nos départements sont dans l’attente d’une amélioration de nos dessertes ; et mon amie Marie Costes qui vous a  déjà alertée sur la ligne Agen / Périgueux, un axe structurant ( Est - Ouest) pour le Lot-et-Garonne, attend une réponse de votre part.

Nous vous demandons, Monsieur le Président, de prendre ces alertes en considération.