picto finances seances plenieres nouvelle aquitaine

Discours introductif du 6 mai 2019 - Guillaume Guérin

(voir la vidéo)

Monsieur le Président, Chers collègues,

Vous nous présentez aujourd'hui le SRADDET, je serai très bref au cours de cette intervention, mes collègues et moi-même interviendrons ultérieurement durant la séance, autour des 3 axes principaux et souvent transversaux (Transports / Infrastructures - Équilibre du territoire- Transition écologique) afin de couvrir l'intégralité des domaines traités dans ce schéma.

S'il convient de saluer la qualité du travail des services, nécessaire à l'établissement de ce document, (à la valeur prescriptible et opposable aux documents d'urbanisme des collectivités) ; rappelons l'objet initial de ce SRADDET qui avait pour vocation de remplacer et intégrer nombre de schémas existants afin de rendre plus simple le travail de l'élu ; évitant alors la superposition des schémas préexistants. Si l'objectif était louable,  la réalité pourrait bien s'avérer différente.

En effet, la Nouvelle-Aquitaine est un vaste territoire aux spécificités multiples. Pour exemple, les territoires disposant d'un SCOT et les autres ;  l'application de ce SRADDET ne pourra nullement être uniforme...

De même, il convient de rappeler que la réussite de ce schéma passera par des objectifs opérationnels précis, notamment en termes d'infrastructures. Effectivement, sans contractualisation des projets avec des plans de financement bouclés, qui associeraient tous les partenaires, le SRADDET aussi fourni et technique soit-il, pourrait bien n'être qu'une coquille vide !

Ainsi, gageons ensemble Président que votre ambition affichée concernant les infrastructures de transport pour la région fasse des émules et qu'aucun des partenaires indispensables ne viennent à manquer le moment venu.

D'ailleurs, nombreuses sont les opérations inscrites au SRADDET qui, in fine, seront soumises à des arbitrages nationaux dans le cadre de la loi mobilité, actuellement en cours d'adoption.

Au regard des infrastructures ferroviaires, leurs inscriptions au SRADDET correspondent soit au CPER en cours d'exécution (dont le retard d'exécution est important), soit aux opérations de modernisation (bien tardives) des voies régionales menacées de fermeture telle que la ligne Limoges-Angoulême ou encore les grands projets de LGV.

Si l'inscription de ces projets au SRADDET est indispensable à leur opposabilité, il n'en demeure pas moins que la question de leur financement sera le sujet essentiel à leur concrétisation. Ici, navré de vous décevoir Président mais vous allez être contraint d'être davantage spectateur qu'acteur...

Nombreux seront aussi ceux qui pourraient vous faire le grief de ne pas traiter équitablement TOUS  les territoires de la Nouvelle-Aquitaine ! Ce n'est pas moi qui vous contredirez dans cette volonté d'affirmer l'importance de l'accessibilité routière des territoires ruraux mais entendez Président qu'il puisse vous être fait le reproche de ne pas participer au financement des grandes opérations routières, l'achèvement de la mise à 2*2 voies de la rocade de Bordeaux en étant une parfaite illustration ....

En outre, nombreux sont les chantiers d'infrastructure qui demeurent des "Arlésiennes" tels que la Ligne POLT ou l'aménagement de la liaison routière Limoges- Poitiers. Quant à la GPSO, les conclusions du rapport Duron, base de réflexion à la loi mobilité, ne nous laissent guère optimistes...

Vous n'y êtes pour rien me direz-vous ....Tel Vladimir Illich, Monsieur Rousset, vous pensez que là où il y a une volonté il y a un chemin... Garantissons ensemble qu'il s'agisse bien d'un chemin qui conduira à un véritable aménagement équilibré du territoire néo-aquitain et non d'un seul schéma ostentatoire d'aménagement.

Dans quelques instants, certains de mes collègues émettront des réserves sur les choix qui ont été les vôtres sur le deuxième axe de ce schéma.

A cette heure, Président, nous restons dans l’expectative, attendant d’être rassurés sur le fait qu'il existe bel et bien un chemin et non un simple mais brillant et très structuré plan de communication ostentatoire, qui s’évertue sans doute, et avant tout, à satisfaire parfois sans succès les composantes de votre majorité.

Guillaume GUÉRIN

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir