Vers la fin de la Cité des métiers de Limoges - Guillaume Guérin

 GuerinMOD
 
A compter de juillet, les conseils régionaux vont récupérer la compétence pleine et entière de l’orientation scolaire et professionnelle. 
 
En préalable, le président Rousset a décidé de fusionner sous une même bannière les 3 organismes d’info et d’orientation prof des ex-régions. Une réunion fondatrice a eu lieu le 22 mars. Un président a été désigné : PY Duwoye, ancien recteur de Limoges.
Là où certains pouvaient encore naïvement espérer qu'il s'agirait d’une structure fédérative, quelle énième douche froide...
 
Le projet est une fusion pure et simple, un modèle unique d’actions (celui de Cap emploi de .....Pessac) et donc plus aucune autonomie fonctionnelle et financière des implantations en Limousin et en Poitou-Charentes.

Notre cité des métiers, est l'une des premières de France, et s'avère être l'une des plus actives. Elle a notamment développé des actions communes avec la BFM en matière d’illettrisme ou de découverte des métiers.

Malheureusement, au 30 juin notre cité des métiers de Limoges pourrait bien disparaître. 
Il n'est pas inutile de rappeler qu'elle compte 17 salariés et que ces derniers accueillent beaucoup de monde.
 
Le Président Rousset qui, évoquait encore récemment à la suite des déclarations du Ministre de l'éducation qu'il fallait à l'égard de Limoges éviter le sentiment d'humiliation, saura faire en sorte que ses actes soient en adéquation avec son discours ...

Guillaume GUÉRIN