picto environnement seances plenieres nouvelle aquitaine

Valorisation de l’itinéraire cyclable Eurovéloroute - Daniel Sauvaitre

Nous sommes nécessairement favorables à cet avenant qui prend acte, sans incidence financière, de la nécessité de proroger de deux ans la convention passée initialement en 2014 pour s’achever en 2016 entre Poitou-Charentes et Aquitaine avec la région Ile de France.
Cependant il aurait été très utile d’ajouter aux termes de la délibération et de la convention, qui rappellent assez précisément les objectifs du projet et les moyens mis en œuvre, un état des lieux de l’avancée du projet de l’Eurovéloroute 3 ou Scandibérique en Nouvelle Aquitaine.
Puisque cet avenant est plutôt une opportunité pour dire notre conviction dans cette assemblée de l’importance stratégique de cet itinéraire européen composé de véloroutes et de voies vertes en site propre qui relie à travers sept pays Trondheim en Norvège à Saint Jacques de Compostelle (5122 kms).
En France le tracé compte 1565 kms et traverse 6 régions et 17 départements. L’inauguration est annoncée maintenant pour juin 2018. Il est à notre sens indispensable de nous mobiliser pour que notre région offre à cette date sur tout son territoire un tracé conforme et signalisé.
L’inauguration de la LGV Tours Bordeaux est annoncée pour juillet 2017. Mais comme chacun sait, le prolongement vers le sud sera pour bien plus tard.
L’achèvement de la mise à deux fois deux voies de la Nationale 10 au nord de Bordeaux entre Reignac et Chevanceaux est prévu pour 2019. Mais il faudra attendre encore longtemps avant que l’énorme corridor de fret entre le sud et l’est de l’Europe que la géographie a fait passer après Angoulême par Confolens et Bellac pour rejoindre la Route Centre Europe Atlantique ne bénéficie d’une chaussée adaptée.
En matière d’itinéraire européen c’est donc l’Eurovéloroute 3, la Scandibérique, la route des pèlerins qui pourrait la première trouver son plein achèvement en Nouvelle Aquitaine.
Il me semble mes chers collègues que nous devons tous être mobilisés pour relever ce défi écologique et touristique qui lui est à notre portée.
La communauté de communes du Sud Charente a réalisé en 2007 un tronçon de 21 kms de voie verte à partir d’une voie ferrée désaffectée. Ce tronçon baptisé Galope Chopine se prolonge de 14 kms en Charente maritime.
Lors de l’inauguration de cette voie verte que l’Eurovéloroute s’est empressée d’emprunter, j’avais annoncé que le trafic de vélos sur cet itinéraire européen ou de tout autre moyen de locomotion non motorisé serait un jour aussi important que le trafic longue distance de poids lourds sur la RN 10. Et qu’il faudrait alors en doubler la largeur.
J’espère mes chers collègues que grâce à notre détermination à tous je pourrai avoir très vite raison.